Comité de rédaction

Le comité de rédaction est responsable des orientations éditoriales de la revue, du choix des thèmes des numéros et des articles. Il assume la gestion des fonds disponibles et les décisions concernant l’administration de la revue.

Membres du comité de rédaction

Fallu, Jean-Sébastien

Ph. D.
Directeur de la revue
Professeur agrégé à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal, Jean-Sébastien Fallu détient un doctorat en psychologie de la même université et a réalisé un stage postdoctoral au Centre de toxicomanie et de santé mentale, un centre hospitalier affilié à l’Université de Toronto. Ses recherches portent principalement sur l’étiologie et la prévention des problèmes de toxicomanie à l’adolescence et il agit en tant que consultant et conférencier en ces matières. M. Fallu est aussi le président-fondateur du GRIP Montréal, un organisme œuvrant en prévention des toxicomanies en milieux festifs et scolaires.

Bélanger, Richard E

M.D., F.R.C.P.C.
Pédiatre et Médecin de l’Adolescence au Centre mère-enfant Soleil du CHU de Québec, Professeur adjoint au Département de Pédiatrie de la Faculté de Médecine de l’Université Laval, et Chercheur-clinicien à l’Axe Santé des Populations et Pratiques Optimales en Santé du Centre de Recherche du CHU de Québec. Ses principaux intérêts scientifiques portent sur l’établissement de parcours défavorables de consommation chez les jeunes, particulièrement face au cannabis, l’influence de maladies chroniques sur les comportements à risque des adolescents, et la santé des jeunes autochtones du Nord du Québec.

Bertrand, Karine

Psychologue clinicienne, Ph. D.
Elle est professeure agrégée aux programmes d’études et de recherche en toxicomanie du Département des sciences la santé communautaire de l’Université de Sherbrooke depuis 2006. Ses affiliations de recherche principales sont : le RISQ, l’Institut universitaire sur les dépendances et le Centre de recherche de l’Hôpital Charles LeMoyne. Elle mène des activités de recherche sur deux grands thèmes : la compréhension des facteurs influençant le processus de changement au cours des trajectoires des personnes aux prises avec des conduites addictives ainsi que l’évaluation de l’efficacité des services leur étant destinés. Plusieurs de ses travaux s’intéressent plus particulièrement aux jeunes toxicomanes et aux personnes qui s’injectent des drogues ainsi qu’aux problèmes concomitants de santé physique et mentale associés à leur usage problématique de psychotropes.

Brisson, Pierre

M. Sc.
Enseignant universitaire, formateur et auteur dans le domaine de l’usage et de l’abus des drogues, il est aussi rédacteur et chargé de projets pour l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Il a dirigé, entre 1988 et 2000, l’édition de trois collectifs multidisciplinaires : L’Usage des drogues et la toxicomanie (Vol. I, II, III) et publié en 2010 : Prévention des toxicomanies, aspects théoriques et méthodologiques, aux Presses de l’Université de Montréal.

Jutras-Aswad, Didier

M.D., M.S., F.R.C.P.C.
Psychiatre au programme de psychiatrie des toxicomanies du CHUM, Hôpital Saint-Luc, chercheur au centre de recherche du CHUM, professeur adjoint de clinique à l’Université de Montréal et professeur adjoint de clinique associé en psychiatrie au Mount Sinai School of Medicine à New York. Principaux intérêts de recherche centrés sur la neurobiologie de la toxicomanie et le développement de nouveau traitement pharmacologique pour cette problématique, de même que sur le traitement de l’hépatite C chez les populations comorbides.

Landry, Michel

Ph. D.
Conseiller à la recherche, Centre Dollard-Cormier – Institut universitaire sur les dépendances, codirecteur de l’équipe de recherche RISQ et professeur associé au Département de psychologie de l’Université de Montréal ainsi qu’au Département de santé communautaire de l’Université de Sherbrooke.

Lévy, Joseph Josy

Joseph Lévy, anthropologue, est professeur au Département de sexologie de l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent sur les usages sociosexuels d’Internet, les conduites sexuelles et la prévention du VIH/sida parmi les minorités sexuelles et les groupes ethnoculturels, ainsi que sur les répercussions personnelles et éthiques des nouveaux traitements antirétroviraux. Il a aussi participé à des travaux sur les représentations et les usages des médicaments. Il a assuré la direction de deux numéros de la revue Drogues, santé et société sur le thème Drogues et sexualité et Détournement, abus, dopage : d’autres usages des médicaments (en collaboration avec Janine Pierret et Christine Thoër).

Noël, Lina

Lina Noel, sociologue, est experte conseil à l’Institut national de santé publique du Québec. Ses recherches et avis scientifiques portent sur les comportements à risques liés à l’usage de drogues par injection ainsi que sur les programmes et environnements pouvant favoriser l’adoption de comportements sécuritaires en lien avec cette pratique. Ses travaux sont menés dans l’interdisciplinarité et la recherche de consensus entre les différents acteurs impliqués auprès des populations particulièrement exposées aux risques d’infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS). Des avis, sur la pertinence de services d’injection supervisée, sur les interactions entre les programmes de réduction des méfaits et les actions policières ont été réalisés sous sa coordination et ce, dans l’optique d’améliorer les soins et services sociaux et de santé destinés aux personnes qui font usage de drogues par injection.

Perreault, Marc

Ph. D.
Anthropologue, il s’intéresse, entre autres, à la construction sociale des normes et aux pratiques des groupes vulnérables.

Perreault, Michel

Ph. D.
Psychologue et chercheur au Centre de recherche de l’Hôpital Douglas, il est également chercheur associé au RISQ et professeur agrégé au Département de psychologie de l’Université McGill.

Quirion, Bastien

Ph. D.
Professeur au Département de criminologie de l’Université d’Ottawa depuis juillet 2002, il cumule une formation à la fois en criminologie et en sociologie. Il enseigne dans le champ des politiques criminelles et de l’intervention auprès des clientèles judiciarisées. Ses intérêts de recherche l’ont conduit à développer une perspective dans le champ de l’usage des drogues et des diverses réponses sociales qui l’accompagnent (politique, thérapeutique).

Robillard, Chantal

Coordonnatrice des activités de recherche au Centre Dollard-Cormier – Institut universitaire sur les dépendances et professeure associée au Département de sexologie de l’UQAM. Ses recherches se centrent sur les iniquités en santé, plus particulièrement iniquités de genre, chez des groupes marginalisés (ex. : populations autochtones, immigrantes ou dans l’industrie du sexe) du Canada et d’Amérique latine. Ancrés dans un cadre d’analyse intersectionnelle, ses travaux visent à comprendre les expériences de stigmatisation, discrimination et violence structurelle et leurs impacts sur la santé et l’accès aux soins chez ces groupes.